via GIPHY

 

Voici une astuce issue du monde du développement agile.

Pour prioriser les fonctionnalités à développer dans un logiciel ou une application par exemple, certains groupes projets agiles utilisent la méthode WSJF (© Scaled Agile, Inc.) : “Weighted Shortest Job First”, en bon français “la plus importante ou la plus courte fonctionnalité d’abord “.

Voici les critères:

  • la valeur business : est-ce que nos clients vont préférer cette fonctionnalité ou une autre? Est-ce que cette fonctionnalité impacte le chiffre d’affaires? Sommes-nous passibles d’une amende si nous ne développons pas cette fonctionnalité?
  • l’urgence de la tâche : est-ce que la valeur business de cette fonctionnalité baisse si nous attendons? Y-a-t-il une échéance précise? Les utilisateurs vont-ils choisir une autre solution que la nôtre si nous ne développons pas cette fonctionnalité?
  • la réduction du risque ou la possibilité de nouvelles opportunités : est-ce que le développement de cette fonctionnalité réduit le risque pour les futures mises à jour? est-ce que cette fonctionnalité va nous permettre d’en sortir d’autres encore plus pertinentes?
  • l’effort nécessaire : est-ce le développement de cette fonctionnalité nécessite beaucoup de ressources ou de temps?

Chacun de ces critères doit être notés selon la suite de Fibonacci ( soit : 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21).

Tu peux utiliser cette liste de critères pour évaluer le score de chacune de tes tâches.

Voici comment :

Le coût du retard = la valeur business + l’urgence de la tâche + la réduction du risque ou la possibilité de nouvelles opportunités
Le score de la tâche = Le coût du retard / l’effort nécessaire.

Je sais, tu vas me dire : ” t’es gentil mais j’ai pas le temps de faire ça sur chacune des lignes de ma To Do List”.

et c’est là que je sors mon atout majeur…

A découvrir demain !

Clique ici si tu trouves cette astuce utile!

0