via GIPHY

Cet article disponible sur le site d’Harvard Business Review donne des éléments sur les questions à se poser avant d’accepter ou de refuser une réunion :

  • cette réunion va-t-elle générer de la valeur?
  • suis-je la bonne personne pour cette réunion?
  • le sujet est-il une priorité pour moi?

Cette réunion va-t-elle générer de la valeur?

En fonction du contexte, il peut être intéressant de se demander si la réunion en soi est nécessaire.

J’ai déjà évoqué ShouldItBeAMeeting pour savoir si vous même tu dois ou pas organiser une réunion. Rien n’empêche de l’utiliser pour les réunions de tes collègues et de partager la réponse de l’outil avec l’organisateur 😉

Es-tu la bonne personne pour cette réunion?

Si la réponse à la première question est positive, il faut alors se demander si tu es  la personne la plus pertinente pour cette réunion.

La réunion peut-elle répondre à ses objectifs sans ta participation intuiti personae? Si la réponse est oui, alors tu n’es peut-être pas obligé d’y aller.

Le sujet est-il une priorité pour toi?

En fonction de vos priorités du moment, tu peux aussi considérer ta participation à cette réunion.

Mais attention, là aussi, un échange avec l’organisateur est conseillé.

Tu peux ainsi lui fournir les éléments dont il a besoin en avance de la réunion pour montrer que tues bon camarade et que tu essaies de concilier tes priorités avec les siennes.

Clique sur le bouton ci-dessous si tu trouves cette astuce utile.

0